Ce blog n'est plus mis à jour. Les articles en ligne restent accessibles. Merci à toutes les personnes qui ont soutenu cette initiative.

13 juin 2009

[DICI] Allemagne : L’abbé Schmidberger répond aux attaques des évêques allemands

L’abbé Franz Schmidberger, supérieur du district d’Allemagne de la Fraternité sacerdotale Saint-Pie X, dénonce l’attitude négative de certains évêques allemands. Les levées d’excommunication ne doivent pas avoir pour conséquence « d’étouffer la vie quotidienne de la Fraternité », affirme-t-il dans une déclaration qui intervient quelques jours après que l’évêque de Ratisbonne, Mgr Gerhard Ludwig Müller, ait qualifié, le 1er juin sur Radio Vatican, de « provocation » les ordinations de diacres et de prêtres annoncées pour le 27 juin à Zaitzkofen, dans son diocèse.

« Le retrait de l’excommunication des quatre évêques de la Fraternité Saint-Pie X du 21 janvier de cette année n’a pas résolu toutes les difficultés, mais constitue une importante mesure pour la restauration de la confiance. Sur ce chemin vers une normalisation totale, il n’a jamais été question de la part du Saint-Siège d’étouffer la vie quotidienne de la Fraternité comme le veulent visiblement quelques évêques allemands », affirme l’ancien supérieur général de la Fraternité Saint-Pie X.

Mgr Müller avait estimé que de nouvelles ordinations ne devraient plus avoir lieu jusqu’à ce que la situation canonique de la Fraternité soit clarifiée. Le 28 mars dernier, des ordinations au sous-diaconat auraient dû avoir lieu à Zaitzkofen. Mais en signe de bonne volonté, l’actuel supérieur général de la Fraternité, Mgr Bernard Fellay, avait décidé de transférer ces ordinations à Ecône, en Valais. A cette occasion, il s’était dit « particulièrement écœuré par l’attitude de l’épiscopat allemand qui n’a de cesse de nous manifester son hostilité dénuée de charité et ses continuels procès d’intention ».

Le dimanche 7 juin a été bénie une nouvelle chapelle de la Fraternité Saint-Pie X à Fulda. L’évêque du diocèse, Mgr Heinz Josef Algermissen, s’était opposé à cette célébration, jugeant cette consécration « provocante », la qualifiant « d’acte mettant en danger l’unité de l’Eglise », en raison de la fête de saint Boniface qui avait lieu le même jour à Fulda. Il avait rappelé que la construction d’une chapelle devait être soumise à l’autorisation de l’évêque local et que ce dernier était responsable de sa consécration. Or jamais, selon lui, la Fraternité Saint-Pie X ne s’était adressée à lui concernant cette chapelle.

L’abbé Franz Schmidberger a répondu dans une prise de position diffusée le 5 juin que la Fraternité avait cherché « malheureusement en vain » à entrer en dialogue avec l’évêque en vue de trouver une solution qui convienne à chacune des parties. Concernant la coïncidence des dates de la bénédiction de la chapelle et de la fête de saint Boniface, elle est « totalement fortuite », a-t-il assuré. On ne peut parler de provocation. La Fraternité Saint-Pie X avait jusqu’au 10 juin pour rendre le bâtiment servant jusqu’à présent de chapelle. C’est pourquoi la bénédiction de cette nouvelle chapelle a été fixée au dimanche précédent. (Sources : Apic et sources privées)

date : 13/6/2009