Ce blog n'est plus mis à jour. Les articles en ligne restent accessibles. Merci à toutes les personnes qui ont soutenu cette initiative.

9 octobre 2012

[Abbé Brice Meissonnier, fssp - Communicantes] Honneur au Cardinal!

SOURCE - Abbé Brice Meissonnier, fssp - Communicantes - octobre 2012

Dans quelques semaines, le gouvernement français, à l’exemple de beaucoup d’autres en Europe et dans le monde, fera voter une loi autorisant l’union civile entre des personnes du même sexe et la possibilité pour eux d’adopter des enfants.
 
Depuis la loi Veil sur l’avortement, ce sera certainement la loi la plus contre-nature et la plus inique que la république aura fait voter.
 
Nous ne devons pas attendre sans rien faire et sans rien dire, comme si tout était déjà perdu, cette nouvelle décadence de notre société occidentale, qui met en danger, plus que jamais, le modèle naturel de la famille et l’avenir des enfants de France.
 
Nous sommes à la porte de la cité de Sodome et Gomorrhe ; et la porte est ouverte!
 
Certains responsables religieux commencent à s’élever contre la possibilité de cette loi. De nombreux évêques de France ont déjà pris très clairement position.
 
Honneur au cardinal Barbarin, notre archevêque, qui a été l’un des tout premiers à dénoncer, par ses déclarations pleines d’intelligence et sans ambiguïtés, la dérive générale!
 
C’est un véritable torrent de boue, voire d’insultes, qui a déferlé sur lui.
 
Ses courageuses déclarations ont entraîné celles de plusieurs de ses confrères.
 
Nous sommes fiers du Cardinal. Nous l’assurons de notre soutien et, en ce mois d’octobre, de notre prière fervente auprès de Notre-Dame de la Victoire, de Notre-Dame du Rosaire.
 
Prions pour que tous les catholiques et tous les évêques de France prennent conscience de la gravité et des conséquences déplorables sur notre société qu’entraînerait cette loi.
 
Souhaitons aussi que l’Eglise catholique ne soit pas seule dans cette défense et qu’elle soit rejointe par tous ceux qui voient encore la Création telle que Dieu l’a voulue.
 
Abbé Brice Meissonnier, fssp