Ce blog n'est plus mis à jour. Les articles en ligne restent accessibles. Merci à toutes les personnes qui ont soutenu cette initiative.

20 octobre 2017

[FSSPX Actualités] Rome: le cardinal Burke ne renonce pas à une « Correction fraternelle»

SOURCE - FSSPX Actualités - 20 octobre 2017

Le 3 octobre 2017, dans un entretien avec le vaticaniste Edward Pentin du National Catholic Register, le cardinal Raymond Burke a précisé que sa nomination, le 30 septembre dernier, comme membre du Tribunal suprême de la Signature Apostolique, ne demanderait pas un travail à temps plein, mais qu’il serait sollicité parfois pour siéger sur des causes ponctuelles.
   
Il a affirmé que cette nomination ne changerait pas ni ne retarderait une Correction fraternelle adressée au pape François à propos de l’exhortation apostolique Amoris lætitia. Sur ce point, l’historien Roberto de Mattei répondait, dans Correspondance européenne du 29 septembre, à ceux qui s’étonnaient que les deux auteurs survivants des Dubia, les cardinaux Walter Brandmüller et Raymond Burke, n’aient pas signé la Correction filiale : « c’est ignorer, écrivait-il, comme le souligne (le site américain) Rorate Cœli, que la Correctio filialis des soixante-deux [signataires] a un caractère purement théologique, tandis que celle des cardinaux, quand elle paraîtra, aura une autorité et une portée bien différente, ne serait-ce que sur le plan canonique. » – Certains observateurs romains croient savoir que la parution de cette « Correction fraternelle » serait imminente.