Ce blog n'est plus mis à jour. Les articles en ligne restent accessibles. Merci à toutes les personnes qui ont soutenu cette initiative.

10 juin 2008

Faire des demandes d'application du Motu Proprio Summorum Pontificum ou ne pas en faire ?
10 Juin 2008 - La Lettre de Paix liturgique, n°110
Faire des demandes d'application du Motu Proprio Summorum Pontificum ou ne pas en faire ?
Voici une question bien surprenante… presque provocatrice tant de très nombreux fidèles attachés à la liturgie traditionnelle de l'Eglise ont réclamé pendant des années la possibilité de vivre leur foi catholique au rythme de cette liturgie que l’on refusait trop souvent de leur accorder… Pourtant, force est de constater qu'à tort ou à raison, la question peut se poser pour de nombreuses raisons.


1 – Etre Privilégié ou pas…

La question principale se pose bien évidement surtout pour les privilégiés, ceux qui à moins de 30 minutes de chez eux peuvent se rendre ou mieux, choisir entre deux, trois, quatre ou dix célébrations possibles selon la forme extraordinaire du rite romain…
Pour les autres, les plus nombreux, les 90% de catholiques, qui n’ont pas la chance de pouvoir choisir, n'ayant rien de tout cela près de chez eux, la question ne se pose pas ou ne devrait pas se poser !

2 – Tout ou rien

Reste une autre difficulté : doit-on demander l'application du Motu Proprio dans sa paroisse alors même qu'on pourrait craindre que cette application locale ne soit pas parfaite, immédiate et intégrale (messe hebdomadaire voire quotidienne, tous les sacrements célébrés dans la forme extraordinaire, catéchisme traditionnel...). Doit-on demander l'application du Motu Proprio dans sa paroisse alors même qu'on pourrait craindre que la messe traditionnelle n’y soit pas célébrée par un prêtre qui la célèbre à la perfection ? Doit-on demander l'application du Motu Proprio alors qu'on n'a pas encore de cérémoniaire, dix enfants de chœurs et une schola grégorienne chevronnée ?
A croire certains esprits chagrins, toutes ces "interrogations" interdisent dans la pratique de prendre le risque d'une mise en oeuvre du Motu Proprio.


Que répondre à ces objections ?

D'abord qu’il n’est pas juste de faire des procès d’intention systématiques.
Ensuite, que c’est en multipliant les nouveaux lieux de culte ou sera célébrée la forme "extraordinaire" de la messe que s’épanouiront les générosités et les compétences qui aujourd’hui n’ont nulle nécessité de « se lancer » dans nos chapelles suréquipées en chorales et services d’autel…
Enfin, que nous ne pouvons pas contester par anticipation - et nous ne l’avons d'ailleurs jamais fait - la droiture des prêtres qui acceptent de célébrer cette liturgie. Au contraire, nous ne pouvons que constater que la quasi totalité de ces prêtres de Nanterre à Vaucresson, de Sainte Jeanne de Chantal (Paris 16ème) au Vésinet (78), font de leur mieux, et d’un mieux si beau et si grand que nous les admirons et les remercions pour la grâce qu’ils font et nous font.


Courage ou confort ?

Car la vraie question est là.

Dans un cas l’établissement de listes toujours plus longues de difficultés (toujours plus insurmontables) ou de craintes (toujours plus inquiétantes) ne peut que nous conforter dans notre décision qu’il faut mieux ne rien faire et rester tranquillement entre nous…
Dans l’autre, nous ne pouvons que nous souvenir que tout ce dont nous bénéficions aujourd’hui (Chapelles, école, groupes scouts, paroisses, pèlerinages et associations) fut acquis durement, à la force du poignet avec l’aide surabondante de la grâce divine… pourquoi donc l’avenir serait-il différent ?

Alors pourquoi voudrions-nous aujourd’hui obtenir sans efforts ce que nos pères ont mis 40 ans à bâtir ?

Et que dire aussi de l’esprit missionnaire ?

Car c’est bien là que se situe le centre du débat… Nous qui ne cessons de répéter - avec justesse d’ailleurs - que très nombreux sont ceux de nos amis qui tout en étant restés impliqués dans leurs paroisses aimeraient vivre leur foi au rythme de la liturgie traditionnelle, comment pourrions nous ne rien faire pour eux, avec eux, tout en nous disant catholiques ?

Cela serait bien sûr scandaleux et honteux pour nous de préférer rester dans nos petits nids douillets sans penser à ces centaines de milliers de familles qui désirent connaître et bénéficier des grâces surabondantes de la forme extraordinaire alors qu’aujourd’hui les preuves de ces demandes se multiplient chaque semaines de Rambouillet à Vaucresson, de Reims à Limoges ou de Paris à Lisieux ?

Notre responsabilité aujourd’hui est là : Rester entre nous, ronronner dans nos écoles ou nos chapelles ou partir au service de nos frères isolés et silencieux…

A nous de choisir si nous agissons seulement pour nous ou si nous nous dévouons aussi pour les autres, avec les autres, dans nos paroisses. Même si nous pouvons craindre trop souvent de n’être pas accueillis comme le fut le fils prodigue, souvenons-nous, comme disait Jeanne d’Arc, que « Les hommes d’armes batailleront mais Dieu donnera la Victoire et la Paix ».

Alors soyons pénétrés de l’Esprit qui flotte sur nous pour secouer la poussière de nos paresses et nous engager sans tarder à multiplier partout les demandes de messes extraordinaires afin que les courageuses et prophétiques décisions du Saint-Père puissent porter leurs fruits et instaurer une vraie paix qui enfin nous permettra de mettre en œuvre la nouvelle évangélisation tant souhaitée par Jean-Paul II.

Christian Marquant

Président d’Oremus

Pas de Calais - Vers un groupe structuré à Arras ? Des fidèles d'Arras voudraient entrer en contact avec d'autres familles qui comme elles souhaiteraient la célébration régulière d'une messe "extraordinaire" dans leur ville...

Merci de votre aide !

Contact :
benjotilloy@yahoo.fr
http://www.motuproprio62.com

Drôme - Messe extraordinaire à Chantemerle-les-Blés le 15 juin
Une messe selon la forme extraordinaire du rite romain sera célébrée le dimanche 15 juin à 10 h au sanctuaire pro-vie, dédié à St Joseph du St Sauveur, à Chantemerle les Blés.

Merci de bien vouloir vous unir à cette messe par votre présence ou vos prières.

Contact :
04 75 25 11 88
http://www.motuproprio26.com

Yvelines - Le 15 juin Messe extraordinaire à Rambouillet
Une messe selon la forme "extraordinaire" du rite romain sera célébrée dans l'église Saint-Lubin de Rambouillet le dimanche 15 juin à 9h00.

Contact :
06 03 19 19 85
http://www.motuproprio78.com

Loire/Rhône et Saône-et-Loire - Aidons un nouveau groupe situé autour de Cours la ville et Chauffailles
Des familles dans le secteur de Cours la ville dans la Loire et de Chauffailles en Saône-et-Loire (c'est à dire au carrefour des trois départements du Rhône, de la Loire et de la Saône-et-Loire) voudraient entrer en contact avec les fidèles qui comme eux souhaitent la célébration régulière d'une messe selon la forme extraordinaire.

Merci de les rejoindre ou de les aider!

Contact :
marie-christine.hospital@transdev.fr
http://www.motuproprio42.com

Yvelines - Une enquête à propos de la paroisse Sainte Elisabeth de Versailles
Une famille de la paroisse Sainte Elisabeth de Versailles voudrait entrer en contact avec un éventuel groupe de demandeurs d'une célébration selon la forme extraordinaire dans cette paroisse...

Merci de votre aide

Contact :
eglisestelisabeth@yahoo.fr

Marne - Messe "extraordinaire" à Reims le 15 juin
La prochaine messe mensuelle selon la forme extraordinaire du rite latin sera célébrée le dimanche 15 juin en l'église Sainte-Jeanne-d'Arc de Reims à 10 heures 30.

Merci de vous y unir nombreux par votre présence et vos prières.

Contact :
http://www.paixliturgiquereims.org

Venezuela - Enquête pour une célébration " Extraordinaire" à Caracas
Nous renouvelons une annonce déjà publiée dans laquelle s'était glissée une erreur...

Un groupe de français expatriés à Caracas au Vénézuela souhaite y vivre sa foi catholique au rythme de la forme extraordinaire du rite romain...

Seuls et isolés dans un pays où le clergé semble ignorer cette forme liturgique, ils font appel à vous pour tenter d’établir des contacts avec d'autres familles, des prêtres ou des institutions religieuses que vous pourriez connaître là-bas.

Merci pour la chaîne d'aide et de prières à cette intention qui va se mettre en route!

Contact :
jeff73@netcourier.com
06 83 04 88 32


Loir et Cher - Sur motuproprio41 associez-vous à un groupe de demandeurs !
Si vous souhaitez vous associer à un des groupes de familles qui sollicitent de leurs curés la célébration de la messe selon la forme extraordinaire du rite romain sur les paroisses du diocèse, vous pouvez vous inscrire... et faire inscrire vos amis sur le site motuproprio41.

Contact :
http://www.motuproprio41.com