TradiNews

Actualité(s) du Traditionalisme Catholique

1 février 2015

[Notions Romaines] La Messe traditionnelle de retour dans une paroisse de St Louis

M. l’abbé Raymond Hager
célébrant la messe traditionnelle
SOURCE - Notions Romaines - 1er février 2015
La Messe traditionnelle de retour dans une paroisse de St Louis: C’est ce que rapporte le St. Louis Review, l’hebdomadaire de l’archidiocèse de St. Louis dans le midwest américain. La paroisse Saint-Barnabé-Apôtre à O’Fallon, une ville de la banlieue nord de St. Louis, a réintroduit la messe latine traditionnelle au mois de janvier aux côtés des autres messes dominicales offertes selon la forme ordinaire.

Fondée en 1961, la paroisse Saint-Barnabé-Apôtre connut les changements liturgiques post-conciliaires de la fin des années 60. La bâtisse fut détruite dans un incendie en 1981. Elle fut reconstruite selon la nouvelle architecture inspirée par les changements de Vatican II, c’est-à-dire avec dépouillement et un autel versus populum seulement. 

Le curé de Saint-Barnabé-Apôtre avait ces mots pour décrire l’expérience de cette réintroduction: «[à] la première messe, les gens avaient les larmes aux yeux. […] tout est orienté vers Dieu et ce qu’on appelle le 'mysterium tremendum' ou le mystère formidable. Le sens du sacré et le mystère de Dieu devenant présent en Son Très Précieux Corps et Son Sang sont proclamés avec profondeur par la forme extraordinaire du rite romain» .En janvier 2014, un groupe de paroissiens pétitionnèrent leur curé, M. l’abbé Raymond Hager, lui demandant de réintroduire la messe traditionnelle. L’abbé Hager accepta d’offrir une réponse pastorale à ses paroissiens en apprenant la forme extraordinaire du rite romain et en l’ajoutant à l’horaire dominical en janvier de cette année. M. l’abbé Hager apprit à dire la messe traditionnelle à la fois de manière autodidacte en consultant des DVDs de formation et des livres ainsi qu’avec l’aide du chanoine Michael Weiner, ICRSP, qui oeuvre à la paroisse de l’Institut Christ Roi Souverain Prêtre, l’oratoire Saint-François-de-Sales de St. Louis.

31 janvier 2015

[La République de Seine-et-Marne] Fontainebleau: Royalistes... en 2015!

SOURCE - La République de Seine-et-Marne - Yovallier - 30 janvier 2015
Il y a 222 ans, Louis XVI était décapité. A Fontainebleau, cette date a été célébrée par une trentaine de fidèles. "La Rep" est venue à leur rencontre.

Le retour d’un roi en France, possible ou utopique ? Certains le souhaitent plus que tout et le 21 janvier, date anniversaire de la mort de Louis XVI, réveille pour beaucoup d’entre eux cette volonté de voir revenir un roi sur le trône de France ! Mercredi dernier à Fontainebleau , l’Eglise du Sacré-cœur et de l’Immaculée Conception dite « du Carmel » accueillait une Messe de Requiem pour le roi Louis XVI donné par l’abbé Lefèvre. L’office se veut sobre, il est en latin, et bien qu’il soit le seul à avoir lieu en ville ce jour-là, finalement peu de Bellifontains font le déplacement. Ils n’étaient qu’une quarantaine ce soir-là, mais avec des convictions toujours aussi fortes. « Selon moi, un peuple a besoin d’un roi, ça aiderait et réglerait beaucoup de problèmes. Je ne suis pas forcément fier de mes idées, mais ce sont les miennes et je les assume », confie à la sortie de l’église Jean-Jacques, 50 ans. Et d’ajouter « Louis XVI est un roi martyr qui a payé pour les autres ». Pour Joachim, 28 ans, cette cérémonie « est un rappel à la France. Ce sont mes convictions et il était important, pour moi, d’être présent ». Certains sont plus modérés que d’autres… Sur le parvis, une personne s’est alors exclamée : « Il y a 222 ans, le terrorisme existait déjà ! ». Dans l’esprit des gens, avec une actualité, en ce début d’année, plutôt chargée, c’est peut-être aussi un peu la confusion.
Un mouvement sporadique ?
En France, sur les 36.600 communes en métropole et Dom, elles n’étaient que 46 à proposer, ce jour-là, une célébration du genre. Néanmoins, si Fontainebleau n’a pas réuni un nombre significatif de personnes, ce jour-là, certaines autres villes font en revanche salle comble pour cet événement. C’est le cas de la paroisse Saint-Eugène Sainte-Cécile, à Paris, 9e arrondissement. Elle est la seule à communiquer via Facebook sur cette commémoration à laquelle 229 personnes disent avoir participé. Alors, Fontainebleau, ville royaliste ou fausse rumeur véhiculée à travers l’imaginaire collectif ? Pour vivre royaliste, vivons cachés!