Ce blog n'est plus mis à jour. Les articles en ligne restent accessibles. Merci à toutes les personnes qui ont soutenu cette initiative.

13 janvier 2003

" 'Là est la vraie Eglise' dit la Vierge Marie", suivi de "Lettre ouverte du Collectif Athanase à Mgr Fellay"
Aletheia n°37 - 13 janvier 2003
Là est la vraie Eglise dit la Vierge Marie
Il y a un an, alors que le Saint-Siège se réconciliait avec les  prêtres de Campos  et érigeait une administration apostolique, Mgr Fellay, Supérieur général de la Fraternité Saint-Pie X, publiait, le 16 janvier 2002, une déclaration sur cette  paix séparée , s'inquiétant de  la saveur mélangée que nous ressentons pour le moment  (déclaration publiée dans Fideliter, n 146, mars-avril 2002, p. 63, et dans de nombreuses autres publications liées à la FSSPX). Le 5 mars suivant, dans une longue conférence faite à Kansas City, aux Etats-Unis, Mgr Fellay faisait une analyse beaucoup plus développée de la situation de la FSSPX dans l'Eglise, des accords de Campos et des relations de la Fraternité Saint-Pie X avec le Vatican.
Le texte de cette longue conférence, disponible sur le site américain de la FSSPX aux Etats-Unis (www.sspx.org) et publiée aussi dans le bulletin du district britannique de la même Fraternité (Society of St. Pius X, octobre-novembre 2002, p. 6 à 29), na pas été, à ma connaissance, traduit en français. Cest dommage car il fournit une analyse beaucoup plus complète de la situation que celles parues en France à la même époque (par exemple, Fideliter, n° 149, septembre-octobre 2002, p. 1 à 11 :  A Rome,  on ne nous comprend pas ! ). Cette conférence a aussi l'avantage d'être plus spontanée qu'un entretien relu avant d'être publié.
Dans sa finale, cette conférence américaine contient un long passage sur les nombreuses  bénédictions ,  consolations  et  signes  que Dieu envoie à la FSSPX pour l'encourager et la confirmer dans son œuvre. Je crois utile de retranscrire intégralement, dans sa version originale, le récit qua fait Mgr Fellay dune intervention céleste récente :
 Everyday, we walk within miracles, even, I think, miracles from the Archbishop  he is at work , even miracles that show to people where they have to go. Let me tell you a story about a lady from Paris which was told to me by the lady herself, so , once again, it is not hearsay. She was going to the New Mass and was not at ease there. Something was wrong there, but she didnt know exactly what. She asked the priest :  Whats going on ? . She got no reasonable answer, so she continued going, but was very bothered.
One day she was chatting with her aunt. For little apparent reason, the aunt made an off-hand comment that the Blessed Virgin Mary spoke to little children. A few weeks later, this popped into the head of the lady and she exclaimed :  I have an eight-year-old daughter. Maybe she can get an answer !  So she and her daughter drove to the Rue du Bac where the Blessed Virgin Mary appeared to Saint Catherine Labouré to give her the Miraculous Medal. Arriving there, she instructed her daughter :  You ask the Blessed Virgin Mary where we have to go to Mass
The lady told me there was so much traffic that it was impossible for her to park and go in with the girl. She stayed in the car and circled around. After 10-15 minutes, the girl came out to the car and told her mother :  We have to go to Saint Nicholas du Chardonnet.
 Saint Nicholas ! said the mother. Thats the Lefebvrist church ! They are schismatics !… Why ? Ask the Blessed Mother why !   So the girl went back into the chapel, and after a while came back to the car with this answer (I dont invent anything) :  Because there is the true Church.
 Whats that ? asked the mother. Whats the true Church ? What is it that you say, daughter ? I dont understand.  So the girl went in again, beginning a series of question-and-answer sessions with the Blessed Mother which lasted for the next three weeks. For three weeks, this lady would pose questions for the girl to ask Our Lady. The girl would return speaking of Quas Primas, of Mortalium Animos, of Vatican I, Vatican II, and so on. The lady read the encyclicals and her share of serious books. At the end of the three weeks, she surrendered and ended up at Saint Nicholas du Chardonnet.
Ce fait, auquel visiblement Mgr Fellay attache beaucoup d'importance et de crédibilité, est significatif pour comprendre l'assurance dont fait preuve la FSSPX dans son combat.

Une lettre ouverte à Mgr Fellay
Le 12 décembre dernier, le Collectif Saint Athanase, un groupe de laïcs, a adressé une lettre ouverte au Supérieur général de la Fraternité Saint-Pie X. On y lit notamment :
…nous venons d'apprendre que les discussions entre la Fraternité et ces cardinaux [Castrillon Hoyos et Ratzinger] ont été totalement interrompues, ce qui nous paraît extrêmement regrettable. Nous avons d'ailleurs du mal à le croire : lorsque l'on a un message de l'importance de celui que vous avez à transmettre, peut-on laisser passer de telles occasions de parler et d'expliquer ? Mgr Lefebvre na-t-il pas toujours saisi les opportunités semblables qui lui étaient offertes ?
(…) Conserver la Tradition comme le fait la Fraternité Sacerdotale Saint Pie X, c'est bien, mais nous savons tous qu'on ne peut le faire en étant séparé du Siège de Pierre.
(…) Le responsable de la doctrine du Concile, le cardinal Ratzinger, vous propose d'en parler et vous refuseriez de le faire ? Le responsable du clergé conciliaire, le cardinal Castrillon Hoyos, fait des propositions pour rétablir la messe traditionnelle et vous, fils de Mgr Lefebvre, vous refuseriez de traiter du rétablissement de la messe traditionnelle ?
C'est pourquoi, Monseigneur, nous voudrions rappeler respectueusement aux autorités de la Fraternité Sacerdotale Saint Pie X, le rôle qui nous paraît être le sien : de témoignage actif, aiguillon de la conscience, et la nécessité qui lui incombe exercer, aujourd'hui, une intelligente  prise de parole dans l'Eglise. [...]