Ce blog n'est plus mis à jour. Les articles en ligne restent accessibles. Merci à toutes les personnes qui ont soutenu cette initiative.

7 août 2009

[Présent] "Veilleurs dans la nuit" - Journée monastique à Ste Madeleine du Barroux

SOURCE - 7 aout 2009 - Présent daté du 8 août 2009 - Olivier Figuéras - mis en ligne par unavoce.fr

“Veilleurs dans la nuit” - Une journée monastique à l’abbaye Sainte-Madeleine du Barroux

Nous vous le signalions le 9 juillet dernier (et le lendemain également) à propos de l’émission Dieu merci !, diffusée sur Direct 8 le 10 juillet dernier (et rediffusée le 13) : l’abbaye Sainte-Madeleine du Barroux dispose désormais d’un DVD, Veilleurs dans la nuit, un documentaire d’à peine une heure, réalisé par « les films de l’Effronté », qui permet à tout un chacun de suivre une journée monastique, au gré des heures liturgiques et des travaux du jour. Mais aussi de connaître un peu les origines très diverses de ces hommes comme les autres, qui se sont retranchés du monde pour se donner tout entiers à la louange de Dieu. Sept fois le jour ; et au milieu de la nuit. Origines très diverses : Dieu n’est pas réservé à une élite ; il s’est fait, définitivement, dans sa création, tout à tous. Et il a renouvelé cette promesse dans l’incarnation, et plus spécialement sur le bois de la croix.

La journée commence à 3 h 30, avec l’office de Matines – et la voix profonde du narrateur, Michael Lonsdale – qui nous transporte à l’instant dans le monde monastique : un monde sans frontières temporelles, intact, tel que saint Benoît l’a édifié il y a plus de quinze siècles… Elle se termine au coucher du soleil (du moins quand l’été n’est point trop avancé…) par la tendre prière et l’ombre complice des complies. Dans l’abandon simple à la Vierge, entre les mains de laquelle tout repose.

Qu’est-ce qu’un moine ? A ceux qui se posent la question – qui est aussi celle de l’abandon à Dieu – ce film apportera sinon une réponse, du moins l’amorce d’une voie sur laquelle, tel Saul sur le chemin de Damas, ils pourront trouver une réponse.

A ceux qui croient connaître la réponse, il rappellera que celle-ci est un don, qui se doit d’être vécu chaque jour pour n’être point oublié…

Dom Gérard, le fondateur du Barroux, précisait : « Les moines ont fait l’Europe mais ils ne l’ont pas fait exprès. Leur aventure est d’abord une aventure intérieure, dont l’unique mobile est la soif d’absolu, la soif d’un autre monde. Avant d’être des académies de science et des carrefours de civilisations, les monastères sont le rappel obstiné, intraitable, qu’il existe un autre monde, dont celui-ci n’est que l’image, qu’il annonce et qu’il préfigure. »

Cette porte ouverte sur la vérité – que Dom Gérard a désormais franchie – nous montre l’impuissance des mots à répondre à cette simple question ; des mots qui manqueraient plutôt de nous cacher la réalité qu’est le Verbe…

Alors, au-delà des quelques mots indispensables, il convient de se plonger dans cette harmonie, faite d’images surperbes et de la splendeur grégorienne. Afin de saisir, à défaut de comprendre, la réalité que ces hommes de Dieu sont venus chercher dans cet abandon à Dieu.

Profitez-en ! C’est plus qu’une journée “portes ouvertes” ; une retraite dans le mystère de la vie consacrée à Dieu, dans la beauté liturgique ; une fenêtre ouverte sur l’au-delà…

Veilleurs dans la nuit, 52 mn + bonus, un film d’Eddy Vicken et Yvon Bertorello ; sous-titrages en anglais, allemand, italien et espagnol (ainsi que français pour malentendants).

OLIVIER FIGUERAS