Ce blog n'est plus mis à jour. Les articles en ligne restent accessibles. Merci à toutes les personnes qui ont soutenu cette initiative.

15 décembre 2012

[Abbé Régis de Cacqueray, fsspx - Fideliter] En l'honneur de l'époux de Notre-Dame

SOURCE - Abbé Régis de Cacqueray, fsspx - Fideliter - novembre/décembre 2012

Comme chaque année, ce sont les dominicaines enseignantes de Brignoles qui ont confectionné le dossier doctrinal et spirituel du prochain pèlerinage, qui se déroulera à la Pentecôte prochaine. Ces religieuses nous exprimaient depuis quelques années leur souhait que l'un des pèlerinages nationaux à venir porte sur saint Joseph. Tant par reconnaissance pour l'aide si précieuse qu'elles nous apportent que parce que leur voeu correspondait à notre propre désir d'honorer l'époux de la très sainte Vierge Marie, c'est avec joie que nous avons donc choisi ce thème pour le pèlerinage de 2013.

Peu après, à l'occasion du chapitre d'affaires de la Fraternité qui s'est tenu à Écône au mois de juillet 2012, il a été décidé la consécration de notre congrégation à saint Joseph, patron de l'Église universelle, en 2013. Cette heureuse décision, en ces heures si douloureuses que traverse la sainte Église, nous fournit une raison supplémentaire d'orienter nos intelligences, nos coeurs, notre prière vers ce grand saint dont le rôle essentiel reste encore bien méconnu.

La survenue de ces deux événements en 2013 nous invite, dès maintenant, à nous tourner d'une manière toute particulière vers saint Joseph afin de recevoir les bienfaits surabondants qu'il fera descendre sur les âmes qui lui manifesteront leur confiance. La ferme espérance que nous plaçons dans les secours qu'il nous enverra est à la mesure de l'état d'affreuse déréliction où se trouvent tombées la sainte Église et la France.

Puisque saint Joseph est le patron de la sainte Église et que la France lui a été consacrée en 1661 par Louis XIV, il est bien possible que le bon Dieu attende tout simplement que nous passions par lui pour obtenir ces immenses grâces dont nous avons tant besoin pour remonter des profondeurs abyssales où nous avons chuté. Je vous propose donc de faire le siège de saint Joseph et de le prendre d'assaut par l'honneur que vous lui rendrez, par vos prières et par vos pénitences.

Je vous invite, au cours de l'année 2013, à placer chez vous une statue ou une image de saint Joseph à la place d'honneur et à la fleurir tous les jours. Je vous suggère surtout de ne pas laisser passer une journée sans lui adresser une prière venue du fond de votre coeur et sans offrir un sacrifice en son honneur.

De notre côté, en vue du prochain pèlerinage de la Pentecôte et de la consécration de la Fraternité qui doit avoir lieu en 2013, nous avons pris la résolution de commander la sculpture d'une belle et grande statue de saint Joseph en train de bénir et qui porte en même temps l'Enfant Jésus qui bénit lui aussi. En effet, c'est ainsi que saint Joseph portant l'Enfant, et à côté de la très sainte Vierge Marie, est apparu à Fatima le 13 octobre 1917. Cette statue sera solennellement bénite, le dimanche de la Pentecôte 2013, lors de la messe pontificale.

Nous vous invitons à vous « passionner » pour saint Joseph, c'est-à-dire à vouloir le connaître et l'aimer toujours davantage. Ce n'est qu'au Ciel que les âmes qui y parviennent réalisent réellement le rôle unique qui est le sien dans l'économie de la Rédemption. Mais, nous gagnerons beaucoup à faire quelques efforts sur la terre pour entrer dans son intimité. Nous vous conseillons, pour découvrir ses grandeurs et admirer les effets de son intercession, de vous procurer le dossier doctrinal et spirituel du pèlerinage de 2013 qui se trouve en vente aux éditions Clovis.

À l'actualité religieuse et politique si sordide que nous traversons, réagissons par l'espérance ferme et profonde que nous plaçons dans ce grand élan de prières vers saint Joseph à qui nous confions les grandes intentions de la sainte Église, celles de la Fraternité et les vôtres.

Abbé Régis de Cacqueray +, Supérieur du District de France