Ce blog n'est plus mis à jour. Les articles en ligne restent accessibles. Merci à toutes les personnes qui ont soutenu cette initiative.

12 septembre 2014

[Mgr Fellay, fsspx - DICI] Numéro 300


SOURCE - Mgr Fellay, fsspx - DICI - 12 septembre 2014

A l’occasion de la parution du 300e numéro de DICI, Mgr Bernard Fellay, Supérieur général de la Fraternité Saint-Pie X, a bien voulu honorer nos colonnes d’un éditorial. Qu’il soit ici remercié de la marque de confiance qu’il adresse à notre revue et qui nous touche infiniment !
L’actualité vraie
Les psaumes sont une source d’enseignements fort intéressants sur l’éternelle actualité. Ainsi lisons-nous dans le psaume XIII que Dieu de son regard éternel « scrute les enfants des hommes pour voir s’il y en a un qui Le comprend ou qui Le cherche. » Et la réponse du psalmiste nous fait inévitablement penser à notre temps : « Il n’y en a pas qui fasse le bien, il n’y en a pas un seul. » « Tous se sont détournés, ils sont tous devenus inutiles. » Paroles d’actualité…

« Inutiles ! » En voilà pour la dignité de l’homme qui ne veut même pas savoir qu’il y a un Dieu, et qui prétend établir et faire progresser la société humaine en omettant l’Essentiel : Dieu, son Créateur et Sauveur ! Le psalmiste n’hésite pas un instant à qualifier comme il se doit cette attitude : celui-là a perdu le sens, la raison ; « l’insensé a dit dans son cœur : il n’y a point de Dieu. »

« Inutiles ! » En voilà aussi pour l’autonomie de l’ordre temporel tant prônée aujourd’hui : sans référence à Dieu, sans recherche du Bien et du Vrai objectifs, l’homme ne pourra jamais atteindre ni la paix, ni la prospérité ! Ces mots dont se repaissent les gouvernants du jour, à mesure que la réalité qu’ils désignent fait de plus en plus cruellement défaut : « Ils n’ont pas connu la voie de la paix, la crainte de Dieu n’est pas devant leurs yeux. »

Comme nous aimerions qu’au moins les hommes d’Eglise, les hommes de Dieu rappellent à satiété ces vérités qui sont, en fait, le seul regard valable sur l’actualité ! Mais les sentinelles se sont tues… elles aussi « inutiles », pour le plus grand malheur du peuple chrétien et de toute la terre.

Notre vœu le plus cher, à l’occasion de ce 300e numéro, est de voir DICI continuer à présenter l’actualité non comme l’écume des jours qui se disperse inexorablement, mais comme le dessein éternel du Dieu d’amour qui s’accomplit : « Et nos credidimus caritati ».

Mgr Bernard Fellay