Ce blog n'est plus mis à jour. Les articles en ligne restent accessibles. Merci à toutes les personnes qui ont soutenu cette initiative.

20 décembre 2014

[Mgr Williamson - Initiative St Marcel] Cri du Psalmiste

SOURCE - Mgr Williamson - Initiative St Marcel - 20 décembre 2014

Avant le Christ le Peuple de Dieu lui criait au secours.
Combien plus aujourd’hui Son Peuple a-t-il besoin de crier. 

La saison de la venue parmi nous de Notre Rédempteur est sûrement un moment opportun pour nous rappeler le besoin absolu que nous avons de Dieu. Il en a toujours été ainsi, bien sûr. Dans un monde païen toujours plus corrompu avant le Christ, Dieu est venu d’une façon particulière parmi les Israélites, en leur apportant l’Ancien Testament pour préparer la venue de Son propre Fils. Voici le Psaume 43 (44), dont le texte s’applique aussi bien aux Catholiques qu’aux Israélites, au Peuple de Dieu du Nouveau comme de l’Ancien Testament (Bible de Crampon, titres et parenthèses ajoutés) :—

A. AUTREFOIS DIEU PROTÉGEAIT SON PEUPLE 

2 O Dieu, nous avons entendu de nos oreilles, nos pères nous ont raconté l’œuvre que tu as accomplie de leur temps, aux jours anciens. 3 De ta main tu as chassé des nations (païens) pour les (nos pères) établir, tu as frappé des peuples (païens) pour les (nos pères) étendre. 4 Car ce n’est point avec leur épée qu’ils (nos pères) ont conquis le pays, ce n’est point leur bras qui leur a donné la victoire ; mais c’est ta droite, c’est ton bras, c’est la lumière de ta face, parce que tu les aimais. 5 C’est toi qui es mon roi, ô Dieu : ordonne le salut de Jacob ! 6 Par toi nous renverserons nos ennemis, en ton nom nous écraserons nos adversaires. 7 Car ce n’est pas en mon arc que j’ai confiance, ce n’est pas mon épée qui me sauvera. 8 Mais c’est toi qui nous délivres de nos ennemis, et qui confonds ceux qui nous haïssent. 9 En Dieu nous nous glorifions chaque jour, et nous célébrons ton nom à jamais.

B. MAINTENANT IL LES A REJETÉS 

10 Cependant tu nous (Israélites) repousses et nous couvres de honte ; tu ne sors plus avec nos armées. 11 Tu nous fais reculer devant l'ennemi , et ceux qui nous haïssent nous dépouillent. 12 Tu nous livres comme des brebis destinées à la boucherie, tu nous disperses parmi les nations ; 13 tu vends ton peuple à vil prix, tu ne l’estimes pas à une grande valeur. 14 Tu fais de nous un objet d’opprobre pour nos voisins, de moquerie et de risée pour ceux qui nous entourent. 15 Tu nous rends la fable des nations, et un sujet de hochements de tête parmi les peuples. 16 Ma honte est toujours devant mes yeux, et la confusion couvre mon visage, 17 à la voix de celui qui m’insulte et m’outrage, à la vue de l’ennemi et de celui qui respire la vengeance.

C. POURTANT NOUS SOMMES RESTÉS FIDÈLES 

18 Tout cela nous arrive sans que nous t’ayons oublié, sans que nous ayons été infidèles à ton alliance (Mosaïque). 19 Notre cœur ne s’est point détourné en arrière, nos pas ne se sont pas écartés de ton sentier, 20 pour que tu nous écrases dans la retraite des chacals, et que tu nous couvres de l’ombre de la mort. 21 Si nous avions oublié le nom de notre Dieu, et tendu les mains vers un dieu étranger, 22 Dieu ne l’aurait-il pas aperçu, lui qui connaît les secrets du cœur ?

D. Ô DIEU, VENEZ À NOTRE SECOURS ! 

23 Mais c’est à cause de toi qu’on nous égorge tous les jours, qu’on nous traite comme des brebis destinées à la boucherie. 24 Réveille-toi ! Pourquoi dors-tu, Seigneur ? Réveille-toi, et ne nous repousse pas à jamais ! 25 Pourquoi caches-tu ta face, oublies-tu notre misère et notre oppression ? 26 Car notre âme est affaissée jusqu’à la poussière, notre corps est attaché à la terre. 27 Lève-toi pour nous secourir, délivre-nous à cause de ta bonté ! (fin du Psaume 43).

En d’autres mots, il fut une époque où Dieu éleva Son Église catholique à une grande haute ur. Mais aujourd’hui Elle en fait la risée du monde, au point qu’on a presque honte d’être Catholique. Toutefois, il y a encore des Catholiques fidèles. Ô Dieu, venez à leur secours, Ô Dieu, venez à notre secours !

Kyrie eleison.