Ce blog n'est plus mis à jour. Les articles en ligne restent accessibles. Merci à toutes les personnes qui ont soutenu cette initiative.

16 avril 2016

[Ennemond - Le Forum Catholique] La rubrique religieuse de MPI relève de la mouvance résistante

SOURCE - Ennemond - Le Forum Catholique - 16 avril 2016

Et son objectif est simpl(ist)e. Il faut à tout prix expliquer que le pape veut piéger la Fraternité Saint-Pie X, qu’il flatte cette dernière et qu’il sabre ses semblables. Mais devant cette logique implacable, il faudrait conclure que la Fraternité Saint-Pierre subit le même sort. Or ce n’est pas le cas. Elle a étendu ses apostolats dernièrement. Il faudrait déduire que l’Institut du Christ-Roi dont le budget passementerie n’est sans doute pas du goût du pape de Lampedusa et de Lesbos, est sur le point de rendre gorge. Pourtant François vient de reconnaître définitivement les statuts de l’ICRSP, jusqu’ici ad experimentum. S’il s’agissait d’exercer une rancœur personnelle, on peut même penser que l’ancien archevêque de Buenos Aires aurait pu davantage en vouloir à cet institut protégé du cardinal Burke plutôt qu’à des Franciscains qui se réclament du poverello, son saint préféré. Établir des conclusions semblables à propos du Barroux, de Fontgombault et de ses filles, de Campos, de l’Institut du Bon-Pasteur, etc., serait chose aisée.

La situation des Franciscains de l’Immaculée relève de problèmes complexes : divisions internes (une partie n’a aucune intention d’abandonner l’exclusivité du nouveau rite), jalousies financières et immobilières, maladresses humaines, telle que la nomination d’un capucin pour visiteur (autant envoyer un chat pour inspecter un chenil).

La ligne religieuse de MPI ne souffre pourtant pas grand mystère. Il y a quelques temps, cette page du web proposait un entretien du dernier évêque consacré par Mgr Williamson. Actuellement, grâce aux vidéos de MPI, elle fait sa « une » sur le dîner de Rivarol – où il ne manquait qu’Alain Soral – et où Jérôme Bourbon (alias Petrus sur ce forum), le journaliste que les discours de la FSSPX font « vomir », a salué la présence d’ecclésiastiques présents : les abbés Guépin (sédévacantiste), Salenave et le Père Laurent-Marie (résistants).

Je ne suis pas certain que sur les sujets religieux cette source soit de la plus grande crédibilité.