30 septembre 2018

[Abbé Jurgen Wegner, fsspx - sspx.org] FSSPX: La crise des abus a des racines plus profondes que Vatican II

SOURCE - Abbé Jurgen Wegner, fsspx - sspx.org - original en anglais, version française via le FC - 29 septembre 2018

Chers fidèles,

Je vous écris le cœur gros. Au cours des derniers mois, de nouvelles révélations sur des abus sexuels et des dissimulations ont été rapportées par des sources ecclésiastiques, juridiques et médiatiques dans le monde entier. La démission du cardinal Theodore McCarrick suite à des allégations crédibles selon lesquelles il aurait maltraité des mineurs et des séminaristes pendant des décennies a rapidement été suivie du témoignage étonnant de Mgr Carlo Maria Viganò qui implique le Saint-Père lui-même dans la dissimulation des crimes indicibles de McCarrick. En outre, des enquêtes judiciaires et indépendantes continuent de fournir de nouvelles preuves que la crise des abus sexuels qui a secoué l'Église catholique il y a plus de dix ans est loin d'être terminée.

C’est dans ce contexte douloureux que je tiens à réaffirmer que la Fraternité Saint-Pie X (SSPX) prend au sérieux tous les rapports faisant état de comportements illicites et illégaux de la part de son clergé, de ses religieux, de ses employés et de ses bénévoles. Chaque rapport est soumis à une enquête approfondie par les autorités compétentes au sein de la Société et une coopération totale est donnée à tous les organismes chargés de l'application de la loi et des enquêtes officielles concernés, en particulier lorsque les rapports concernent des mineurs. En outre, tout prêtre ou religieux de la FSSPX reconnu coupable d'immoralité est passible de sanctions en vertu du droit canonique, incluant la perte de l'état clérical et la laïcisation.

Afin de prévenir la propagation du péché dans ses rangs, la FSSPX respecte l’interdiction prudente de longue date de l’Église d’admettre des hommes attirés par le même sexe ou ayant d’autres attraits sexuels non naturels dans les séminaires, y compris le séminaire Saint-Thomas d’Aquin (Virginie). Si, après avoir été admis au séminaire ou aux ordres sacrés, on trouve des preuves crédibles d'inclinaisons immorales ou d'actes immoraux commis par un individu, celui-ci est immédiatement expulsé du séminaire et / ou de la Société. Et, si les preuves le justifient, l'affaire est immédiatement portée devant les autorités ecclésiastiques et laïques.

Je comprends que dans cette période de confusion et de crise, la tentation est de chercher des réponses faciles et une simple chaîne de causalité pour expliquer la corruption dans l'Église. Faites attention. Bien que nous ne puissions ignorer les effets négatifs du Concile Vatican II et de ses conséquences sur le Corps mystique du Christ, je crains que les racines de la crise des abus sexuels ne soient plus profondes. Pour le moment, nous devons faire tout ce qui est en notre pouvoir pour défendre les principes de la loi divine et naturelle dans notre vie quotidienne tout en œuvrant à la rediffusion de l'Évangile dans un monde qui a oublié que ce dont il a le plus besoin, avant tout, c'est de Dieu.

Je vous prie de prier la reine des cieux, la Bienheureuse Vierge Marie et tous les saints, en particulier saint Michel Archange, de nous prêter ici l'assistance spirituelle dont nous avons besoin pour affronter cette tempête. Priez aussi pour les prêtres, les religieux et les séminaristes de la FSSPX, ainsi que pour ceux qui sont chargés de leur formation. Priez pour que nous ayons la sagesse et le discernement nécessaires pour former des clercs sacrés voués au service de Jésus-Christ par l'administration des rites sacramentels traditionnels et la promulgation d'une solide catéchèse.

Avec des bénédictions dans le Seigneur,

Abbé Jurgen Wegner