8 novembre 2018

[Abbé de Jorna, fsspx - Lettre à Nos Frères Prêtres] Rencontrer les prêtres de France

SOURCE - Abbé de Jorna, fsspx - Lettre à Nos Frères Prêtres - FSSPX - septembre 2018
La Fraternité Saint-Pie X a tenu en juillet dernier son Chapitre général. A cette occasion, en remplacement de Mgr Bernard Fellay, a été élu Supérieur général pour douze ans l’abbé Davide Pagliarani, 48 ans, de nationalité italienne. A la suite de cette première élection, ont été élus les deux Assistants généraux. L’abbé Christian Bouchacourt, Supérieur du District de France et, de ce fait, directeur de la Lettre à nos Frères prêtres, a été élu deuxième Assistant général. Il a donc quitté ses précédentes fonctions, et j’ai moi-même été nommé Supérieur du District de France à sa place. C’est la raison pour laquelle je vous écris le présent mot, en vous transmettant toutefois les salutations de Monsieur l’abbé Bouchacourt, qui n’a pu vous faire lui-même ses adieux.
     
Je suis profondément heureux de pouvoir m’adresser à vous par le biais de cette publication. Le but premier de la Fraternité Saint-Pie X est la formation des prêtres, et j’ai eu la grâce, durant les vingt-deux dernières années, de diriger le séminaire d’Écône et de contribuer ainsi à la formation de nombreux prêtres, qui œuvrent désormais, pour un certain nombre, dans le District de France, où je les retrouve ainsi comme confrères et collaborateurs.
   
C’est vous dire si le dialogue entretenu depuis presque vingt ans avec le clergé de France, par le biais de la Lettre à nos Frères prêtres, retiendra mon attention, mon intérêt, mon enthousiasme. Le sacerdoce est au cœur de l’Église, et rencontrer les milliers de prêtres qui œuvrent dans l’Église de France, même si c’est à travers une publication, me paraît très important.
     
Par ailleurs, au cours de mes déplacements en France, je souhaite rencontrer l’évêque du lieu et, chaque fois que ce sera possible et opportun, les prêtres qui missionnent et évangélisent sur place. Ces contacts personnels permettent, en effet, de dissiper des illusions, de faire tomber bien des préventions, de corriger des erreurs.
     
Le Directoire des séminaires de la Fraternité Saint-Pie X affirme dans son deuxième numéro : « Personne mieux que notre Mère, la sainte Église, épouse royale du Sauveur, n’a le sens de Notre Seigneur Jésus-Christ et, par conséquent, le sens de son sacerdoce qu’elle est chargée de perpétuer, sacerdoce qui s’exerce pleinement dans l’épiscopat et, en coopération avec l’évêque, dans le prêtre. Le sacerdoce du prêtre et de l’évêque n’est autre que la participation au sacerdoce éternel de Notre-Seigneur ».
     
C’est dans cet esprit de respect pour le sacerdoce dont vous êtes revêtus, d’amitié fraternelle et de désir de contribuer de toutes mes forces au bien de l’Église, que je souhaite pouvoir vous rencontrer et échanger avec vous, selon les voies que la Providence marquera.
     
Abbé Benoît de JORNA