23 juillet 2012

[Fidelys - Gentiloup] Interview - Forum "Un évêque s'est levé !"

SOURCE - Fidelys - Interview de Gentiloup - 23 juillet 2012

- Pourquoi avez-vous décidé d'ouvrir ce forum ?
Il y a les raisons lointaines et les raisons immédiates.

Pour les raisons lointaines, c'était le manque de liberté d'expression sur le Forum Catholique d'abord, puis ensuite sur FECIT.

Le forum FECIT a été fondé par des fidèles de la FSSPX. Ce fut un très bon forum durant quelque temps mais les accords pratiques ont poussé les modérateurs à imposer la voie ultra légitimiste et les réfractaires à cette voie ne pouvaient plus s'exprimer qu'en murmurant. Les "Commentaires Eleison" de Mgr Williamson étaient formellement proscrits durant un temps. Il n'y avait plus d'espace d'expression pour la position de Mgr Lefebvre, c'était celle de Mgr Fellay qui s'y était substituée.

L'idée de fonder un forum n'a cessé de me tarauder à partir de ce moment.

La raison immédiate, le déclic, a été le constat que dans notre chapelle, les résistants n'étaient pas très nombreux. Cela a été un grand choc, tant la position du Supérieur général de la FSSPX allait à l'encontre de tout ce qui avait toujours été dit, y compris par lui-même : pas d'accord pratique sans accord doctrinal. J'ai donc ouvert ce forum "Un évêque s'est levé". Créé en un jour, il fêtera si Dieu veut, son mois d'existence le 22 juillet prochain
- Vous êtes-vous organisé avec d'autres personnes ? Comment cela se passe-t-il ?
Non, j'ai fait cela de ma propre initiative, en me disant que si la volonté de Dieu voulait qu'il prospère, cela se ferait. Je dois dire que je n'avais aucune illusion et que je n'y croyais pas moi-même. Je l'ai fait sans plaisir, poussée par une obligation morale, comme on accompli un devoir qui pèse.

A peine ébauché, j'ai rassemblé mes contacts (peu en fait) et j'ai annoncé la création de ce forum par un envoi groupé.

Un petit groupe d'inscrits fort actifs c'est tout-de-suite mis en place, comme par enchantement. L'un de ces membres a découvert le sermon de Mgr Tissier de Mallerais lors des ordinations de Winona sur un site américain. Je l'ai traduit dans la nuit. Au matin il était sur notre site, j'ai envoyé le lien du sermon traduit à mes contacts et à quelques médias. Les visites qui ont suivi ont permis de bien référencer le site sur les moteurs de recherche. Les inscriptions sont ensuite arrivées régulièrement chaque jour.
- Quel fonctionnement souhaitez-vous adopter pour le contenu des échanges sur votre forum ?
Ce forum se veut un lieu d'expression de la Tradition telle que nous l'a transmise Mgr Lefebvre et toutes les générations d'évêques avant lui depuis les Apôtres. Dans nos échanges il importe de ne pas nous disperser et de garder ferme les buts que nous nous sommes fixés. Ceux-ci sont d'atteindre les fidèles de la FSSPX en faisant ressortir les incompatibilités du Concile avec la doctrine catholique, en étudiant la genèse des hérésies contenues dans les textes du Concile qui sont à l'origine des dérives romaines. Nous voulons raviver la vraie doctrine dans les cœurs, à travers les sources de la Tradition. Tout cela avec le souci constant de la plus grande charité.
- Après les annonces qui ont suivi le chapitre d'affaire, les tensions semblent s'apaiser, serait-ce la fin du cyclone ?
Ce n'est pas notre analyse. Nous pensons que cela n'est qu'une étape, mais que la volonté du Supérieur général d'intégration de la FSSPX à la Rome moderniste est intacte.
- Comment percevez-vous le déroulement du chapitre d'affaire ?
Des débats internes nous ne saurons très certainement pas grand chose, néanmoins une récente fuite nous explique que le Chapitre ne se serait pas autant couché qu'on aurait pu le craindre au vu de la majorité écrasante qui a confirmé l'éviction de Mgr Williamson. Les deux votes n'étant pas forcément en corrélation.
- Que pensez-vous des annonces officielles et de l'interview de Mgr Fellay ?
C'est la langue de buis qui prédomine, d'une manière générale, dans les annonces officielles.

En ce qui concerne l'interview de Mgr Fellay, l'apparente fermeté ne doit pas faire illusion. Sinon qu'il est contraint pour le moment par l'autorité du Chapitre général. Nous avons l'habitude de ses déclarations qui se contredisent les unes les autres en fonctions des besoins du moment. Ainsi, les capitulants ont très certainement remporté une victoire, mais ils n'ont pas gagné la guerre.

Certes le Chapitre a une autorité supérieure à celle du Supérieur général selon les statuts de la Fraternité. Néanmoins, celui-ci ne se réunira certainement plus de sitôt et c'est le supérieur général qui est chargé d'en appliquer les conclusions ... Autant dire que Mgr Fellay pourra à échéance reprendre la maîtrise de la situation. D'ailleurs les menaces contre les opposants, contenues dans son interview, montrent bien qu'il entend rester le maître, ayant le pouvoir de nommer des supérieurs de district plus dociles.

Les forces contre le ralliement dont Mgr Fellay doit tenir compte sont de trois ordres, d'inégale force :
  1. La tranche de récalcitrants parmi les fidèles qui sont également des donateurs.
  2. L'heureuse nouvelle que les membres du Chapitre se sont majoritairement prononcés contre les accords.
  3. Le temps qui n'avance pas forcément en faveur de Mgr Fellay, puisque Benoît XVI a son avenir plutôt derrière lui.
- Mgr Fellay peut-il être considéré dans la ligne directrice de Mgr Lefebvre ?
Absolument pas, il trahi Mgr Lefebvre qui lui avait envoyé la fameuse "lettre aux quatre évêques", la veille de son sacre, court document dans lequel Mgr Lefebvre stipulait :
"C'est pourquoi, convaincu de n'accomplir que la sainte volonté de Notre Seigneur, je viens par cette lettre vous demander d'accepter de recevoir la grâce de l'épiscopat catholique, comme je l'ai déjà conférée à d'autres prêtres en d'autres circonstances.
Je vous conférerai cette grâce, confiant que sans tarder, le siège de Pierre sera occupé par un successeur de Pierre parfaitement catholique en les mains duquel vous pourrez déposer la grâce de votre épiscopat pour qu'il la confirme."
Cette recommandation de Mgr Lefebvre est une constante dés avant les sacres et jusqu'à sa mort. Du reste, Mgr Fellay lui-même n'a-t-il pas promis moult fois qu'aucun accord pratique ne se ferait sans accord doctrinal?
- Quel est votre avis quand à l'argument de l'autorité ?
Saint-Pierre nous le donne : "on doit obéir à Dieu plutôt qu'aux hommes". Par ailleurs les simples fidèles, tout comme les membres des communautés amies n'ont fait aucun serment d'obéissance au Supérieur de la Fraternité, qui doivent plutôt s'en remettre à ce conseil que fit Saint-Paul aux Galates : "si moi-même ou un ange du ciel vous enseignait un autre Evangile que celui que je vous ai toujours enseigné, qu'il soit anathème!"

C'est d'ailleurs ce que recommande aux quatre évêques Mgr lefebvre dans la lettre déjà citée:
"Je vous conjure de rester attachés au Siège de Pierre, à l'Eglise romaine, Mère et Maîtresse de toutes les Eglises, dans la foi catholique intégrale, exprimée dans les symboles de la foi, dans le catéchisme du Concile de Trente, conformément à ce qui vous é été enseigné dans votre séminaire. Demeurez fidèles dans la transmission de cette foi pour que le règne de Notre-Seigneur arrive. Enfin, je vous conjure de demeurer attachés à la fraternité sacerdotale Saint-Pie X, de demeurer profondément unis entre vous, soumis à son Supérieur Général, dans la foi catholique de toujours, vous souvenant de cette parole de Saint-Paul aux Galates (1, 8 et 9): "Sed licet nos, aut angelus de coelo evangelizet vobis praeterquam quod evangelizavimus vobis, anathema sit. Sicut praediximus, et nunc iterum dico: Si quis vobis evangelizarevit praeter it quod accepistis, anathema sit!"
Ce qui soumet donc explicitement l'obéissance des évêques au supérieur dans la mesure où ce supérieur n'est pas en train de trahir la Foi.
- Rome est elle en train de changer ? De se rapprocher de nous ? Benoit XVI n'est-il pas favorable à la FSSPX ?
Rome, depuis Vatican II, ne change pas mais évolue en pire à chaque pontificat. Avec Jean-Paul II nous avions eu le baiser au Coran, en catimini ; avec Benoît XVI nous avons eu la prière dans la Mosquée Bleue d'Istanbul, tourné vers la Mecque, déchaussé, les mains croisées sur le ventre, à la façon des Musulmans, face aux caméras du monde entier. Il s'est rendu dans beaucoup plus de mosquées et de synagogues que son prédécesseur, il a partagé le culte juif et le culte luthérien, il a réitéré Assise en ajoutant à ses invités des athées combattants, il a rendu hommage à Luther etc. Il est impossible de tout citer.

Quant à la levée des excommunications, elle a été accordée non comme la reconnaissance d'une injustice, mais par mansuétude et sans réhabiliter Mgr Lefebvre. Être "desexcommunié" "par ceux qui devraient être des excommuniés publics" (selon l'expression de Mgr Lefebvre) n'a aucune signification.
- Que pensez-vous qu'il faille dorénavant faire ? Doit-on s'organiser ?
Nous ne savons pas ce que nous réserve l'avenir. Mais les forces de la résistance doivent impérativement s'organiser pour éviter que chacun dans son coin ne se laisse gagner par le désespoir ou par les manœuvres de Menzingen. La meilleure technique pour lutter contre ces éventuelles manœuvres (accordons le bénéfice du doute à Mgr Fellay), est de revenir aux sources en traquant les erreurs contenues dans Vatican II, en rapportant inlassablement les graves atteintes à la vraie Tradition, commise par Benoît XVI. Les textes de référence, pour ce travail de diffusion et de formation doctrinale sont notamment les "Actes des symposiums de Si si, no no" ainsi que ceux des "Congrès sur le Concile", dont un est en préparation pour cet automne à Paris.
- Développez-vous des contacts en vue de vous informer ?
Notre forum : "Un Evêque s'est levé!" a été mis sous la protection du Sacré-Cœur. Grâce au sacré-Coeur nous avons eu dés le départ des intervenants de très grande qualité, souvent polyglottes, dont certains se dévouent sans compter. Tous ensemble nous développons de multiples contacts, mais bien souvent nos contacts nous demandent l'anonymat. Nous cherchons nos informations partout et nous avons été les premiers à plusieurs reprises à diffuser des nouvelles inédites.
- Comment voyez-vous l'avenir de votre forum ?
L'avenir de ce forum est entre les mains de Dieu. Si le Sacré-Coeur protège bien notre forum nous ne cesserons pas de nous dévouer pour Sa cause et celle de la Tradition. Nous sommes une équipe résolue et nous ne céderons pas un pouce de terrain à l'ennemi. Nous commençons à être très visibles sur la toile, la multiplicité des sujets que nous publions, commentons ou créons nous attire de plus en plus de visiteurs. Cela nous demande une somme de travail énorme, mais la cause de la foi est la seule qui vaille vraiment. Nous espérons que d'autres encore joindrons leurs efforts aux nôtres.

Si le Sacré-Cœur protège bien notre forum nous ne cesserons de nous dévouer pour Sa cause et celle de la Tradition.

Mgr Lefebvre avait pensé trouver dans "L'Église de la fin des temps" du père Emmanuel, la raison de cette crise sans exemple dans l'histoire de l'Eglise. Il semble que l'Église, Épouse mystique du Christ, soit entrée dans la Passion et qu'elle soit dans la phase d'agonie. Nous vivrons donc cette agonie avec Notre-Seigneur Jésus-Christ, dans l'espérance de sa Résurrection, en œuvrant de toute notre âme pour sa Résurrection.

Gentiloup

"Un évêque s'est levé"

Date de publication:
Lundi 23 Juillet 2012
Print Friendly and PDF