Ce blog n'est plus mis à jour. Les articles en ligne restent accessibles. Merci à toutes les personnes qui ont soutenu cette initiative.

25 novembre 2014

[DICI] Prises d’habit et profession religieuse chez les Sœurs Missionnaires au Kenya

SOURCE - DICI - 25 novembre 2014

«Etre ton épouse, ô Jésus, être par mon union avec Toi la mère des âmes.» (Ste Thérèse de l’Enfant-Jésus)
21 novembre : Fête de la Présentation de la Sainte Vierge Marie au Temple.

On se plaît à imaginer saint Joachim et sainte Anne emmenant la Sainte Vierge Marie au Temple pour l’offrir, toute pure déjà, à Dieu. Dans son cœur d’enfant, le don était total et cette première offrande publique a été comme le premier pas conduisant, sans jamais faiblir, au fiat et au pied de la Croix.

Mgr Fellay, notre fondateur, a choisi cette belle fête pour être notre jour de cérémonie. Et nous avons donc eu hier la joie d’avoir deux prises d’habit et une première profession religieuse. L’abbé Niklaus Pfluger est venu présider cette cérémonie, entouré de l’abbé Dominique Bourmaud qui venait de prêcher notre retraite annuelle et de l’abbé Rainer Becher, notre aumônier.

Nos deux postulantes nigérianes ont reçu l’habit religieux qui marque leur séparation d’avec le monde, et le nom religieux qui marque leur séparation d’avec elles-mêmes pour devenir une création nouvelle. C’est vraiment un nouveau départ dans la vie, et les deux années de noviciat clôturé qui suivent, préparent nos âmes pour l’union éternelle avec l’Agneau divin.

Notre novice suisse a prononcé ses premiers Vœux. Le moment est simple et grand. Le tabernacle s’ouvre comme le Cœur du Christ sur la Croix pour attirer à Lui une nouvelle âme, et la novice prononce les vœux de pauvreté, chasteté et obéissance pour une durée de trois ans. Elle reçoit l’alliance qui scelle cette union.

Le temps a été avec nous : la semaine de retraite qui a précédé la cérémonie a vu le début de la saison des pluies, et on a craint de passer cette cérémonie sous une pluie battante. Mais le soleil a brillé dans le ciel et dans nos cœurs.

Nous remercions nos Sœurs Oblates, et tout spécialement notre supérieure, qui nous forment à la vie religieuse dans le quotidien du noviciat. Nous remercions la Fraternité qui nous est une mère. Nous remercions nos bienfaiteurs et ceux qui prient pour nous. Nous rendons grâce à Dieu qui dans Sa Providence prend soin de notre petite Congrégation et nous mène à Lui par ces chemins d’Afrique.

Puisse la Sainte Vierge Marie obtenir pour nos cœurs le même esprit de don de soi-même qui a rempli le sien, le jour où ses parents l’ont offerte au Temple! Deo gratias!

Une Sœur Missionnaire de Jésus et Marie