Ce blog n'est plus mis à jour. Les articles en ligne restent accessibles. Merci à toutes les personnes qui ont soutenu cette initiative.

4 avril 2012

[Natalia Trouiller - La Vie] Mgr Simon Furieux contre France3 | FSSPX: Le district d'Irlande déconseille les messes Ecclesia Dei

SOURCE - Natalia Trouiller - La Vie - 4 avril 2012

[...]
FRANCE: MGR SIMON FURIEUX CONTRE FRANCE 3
Suite à la diffusion lundi soir sur France 3 du documentaire "La guerre perdue du Vatican", Mgr Hippolyte Simon, archevêque de Clermont-Ferrand et vice-président de la Conférence épiscopale, a répliqué aux auteurs et au diffuseur à travers une lettre publiée par nos confrères de La Croix hier et visible sur la page internet de son diocèse. "Mon père, qui était un grand sage devant l’Eternel, reprenait souvent à son compte cet adage bien connu : «  Celui qui veut noyer son chien, dit qu’il a la rage... » Nous avons eu une parfaite illustration de cet adage avec le téléfilm que France 3 vient de diffuser, lundi soir 2 avril, sur le Concile de Vatican II. Sous le titre : « La guerre perdue du Vatican », ce film se propose de faire le bilan, cinquante ans après son ouverture par Jean XXIII, du deuxième concile du Vatican.[...] Le film nous fait entendre, par bribes, quelques témoins et commentateurs du Concile : le Cardinal Roger Etchegaray, Mgr Georges Gilson et Mgr  Albert Rouet. [...] De toute évidence, ces documents ont été divisés, coupés en tranches et chaque élément s’est retrouvé placé dans une perspective globale qui est la vision du documentariste et non celle des témoins. Pour fréquente qu’elle soit, cette procédure est-elle admissible ? J’aimerais donc savoir comment leur a été présentée l’interview pour laquelle on les a sollicités. Car il est bien clair, au moment où ils parlent, que ces trois témoins n’ont pas été avertis qu’ils vont être embarqués sur un radeau qui va finir par ressembler à celui de la Méduse". Et d'inviter le réalisateur à regarder "ensemble son film, dans les conditions du direct, et nous ferons arrêt sur images et nous commenterons, chacun de notre façon, la thèse qu’il nous propose. S’il accepte, nous pourrons progresser dans une meilleure mise en perspective de Vatican II. S’il refuse, ou si sa chaîne refuse pour lui, ce sera la preuve que nous sommes bien sous le règne de la désinformation".
FSSPX: LE DISTRICT D'IRLANDE DECONSEILLE LES MESSES ECCLESIA DEI
Nouveau signe de mauvais augure pour une pleine réconciliation avec Rome ou initiative isolée d'un supérieur de district un peu ultra? Dans la page 6 de sa lettre d'information mensuelle, le district d'Irlande de la Fraternité sacerdotale Saint Pie X écrit ceci: "Messes Motu Proprio: Une chose est d'encourager les prêtres à célébrer la vraie messe, mais c'est autre chose que d'encourager nos fidèles à assister à ces messes. La raison étant que, en plus de la Liturgie Traditionnelle, la saine doctrine est également requise, et cette dernière est remise en question quand un prêtre, même en toute bonne foi, accepte la doctrine de la Novus Ordo Missae (messe post-Vatican II, NDLR) en théorie ou en pratique". Cette attitude du district irlandais était jusque-là assez rare chez les prêtres de la FSSPX; pour beaucoup, les messes selon le rite traditionnel célébrées par des prêtres Ecclesia Dei, c'est-à-dire en pleine communion avec Rome, étaient considérées comme valables.
[...]