Ce blog n'est plus mis à jour. Les articles en ligne restent accessibles. Merci à toutes les personnes qui ont soutenu cette initiative.

24 septembre 2011

[Un groupe de religieux et théologiens italiens] Supplique au Très Saint Père Benoit XVI, Pontife Majeur, glorieusement régnant, afin qu'il veuille promouvoir un examen approfondi du Concile pastoral œcuménique Vatican II.

SOURCE - un groupe de religieux et théologiens italiens - traduction française par religieux et théologiens italiens - 24 septembre 2011

Sainteté,

Mgr. Brunero Gherardini, prêtre du diocèse de Prato et chanoine de la Basilique de S. Pietro, Ordinaire d'Ecclesiologie de la Pontificia Università Lateranense et Doyen de théologie italienne, a adressé en 2009 à Votre Sainteté une supplique respectueuse visant à obtenir l'autorisation d'initier un pondéré et public discours critique sur les textes de Vatican II. A cette supplique s'est associé en 2010 le professeur Roberto de Mattei, doyen d'Histoire de l'Église et du Christianisme à l’Università Europea de Rome, vice président du Conseil National de Recherches.

“Pour le bien de l'Église – et plus spécifiquement pour l’activation de la ‘salus animarum’ qui en est la première et ‘suprema lex’ – après des décennies de libre créativité exégétique, théologique, liturgique, historiographique et pastorale au nom du Concile, il me parait urgent de faire droit à un peu de clarté, en répondant favorablement à la demande sur sa continuité avec les autres conciles et sur sa fidélité à la Tradition de toujours en vigueur dans l'Église.

Il semble en fait difficile, sinon impossible, de commencer l'attendue herméneutique de la continuité (avec tout le Magistère précédent)si d'abord on ne procède pas à une attentive et scientifique analyse des documents dans leur ensemble, dans chacun de leurs arguments et de leurs sources immédiates ou plus anciennes, et que l'on continue d'en parler en répétant seulement le contenu et en le présentant comme une nouveauté absolue.

.../...

Il nait alors l'idée que j'ose soumettre à Votre Sainteté d'une grandiose et possiblement définitive mise au point sur le concile sur chacun de ses aspects et contenus. Il apparait logique d'étudier tous ses aspects en eux même et dans leur contexte, en se fixant sur les sources et sous l'angle du Magistère précédent, solennel et ordinaire.

.../...en recherchant des réponses aux questions soumises:

1.Quelle est sa vrai nature ?

2.Quels sont d'éventuels siens caractères dogmatiques ?.../...

3.Peut on en déduire que ce concile est dogmatique?

4.Qu'en est-il du Magistère antérieur? Tout le passé revit-il en lui “eodem sensu eademque sententia”?

Il est évident que l'herméneutique de la continuité ou de la rupture dépendra de la réponse à ces questions...Mais si la conclusion est celle de la continuité comme la seule voie possible, il sera alors nécessaire de démontrer que la continuité est réelle .../...

Nous tous soussignés,simples croyants que nous sommes, nous associons intégralement à cette respectueuse requête, et nous permettons d'y ajouter quelques autres demandes qui mériteraient clarification.../...

5. Quelle signification exacte attribuer au concept de "Tradition vivante" de la constitution Dei Verbum ? .../...

6. Quelle signification exacte attribuer à la nouvelle définition d'Église catholique contenue dans la constitution dogmatique (qui cependant ne définit pas de dogme) Lumen gentium ? .../...

7. Quelle signification exacte attribuer à la notion d'Église Peuple de Dieu ?.../...

8. Quel sens donner à l'omission des termes "supra-naturel" et "transsubstantiation" des textes du concile ?.../...

9. Quelle signification exacte attribuer à la notion de collégialité ? .../...une interprétation classique selon laquelle le sujet du pouvoir suprême reste le Pape, qui le partage quant il le juge bon avec l'universalité des évêques appelés en concile? .../...

10. Quelle signification exacte attribuer à la figure du prêtre aujourd'hui, rabaissé de "sacerdote de Dieu" à "sacerdote du peuple de Dieu" ? .../...

11. Quelle signification exacte attribuer au principe de créativité dans la Sainte Liturgie, qui résulte des compétences concédées aux conférences épiscopales en la matière ? .../...

Nous ne pouvons résumer ici toutes les questions que les textes du concile soulèvent, telles que sur la liberté de conscience ou l'œcuménisme, mais nous nous permettons toutefois d'y ajouter encore ces points:

12. Le principe de liberté religieuse proclamé pour la première fois dans l'histoire de l'Église comme droit humain ou naturel de la personne, quelle que soit sa religion, prévaut-il confronté aux droits de l'unique Vérité révélée.../...en quoi se distingue-t-il de la liberté laïque de conscience, mise à la place d'honneur parmi les droits de l'Homme, professée par l'ultra laïque et antichrétienne Révolution Française ?

13. Le but de l'œcuménisme actuel semble être une ère messianique de paix et de fraternité oubliant la conversion au Christ pour l'unification en une sorte d'Église ou religion mondiale.../...Tout le positionnement de l'Église post conciliaire face au monde contemporain ne doit il pas être réexaminé ?

Votre Sainteté,

les questions que nous avons eu l'audace de vous soumettre peuvent certes déplaire à cette partie de la hiérarchie qui n'avait pas agréé il y a deux ans la supplique de Mgr Gherardini. Il s'agit de cette partie qui n'a pas encore compris la gravité exceptionnelle de la crise qui afflige l'Eglise depuis cinquante ans.../...comme démontré par les ouvrages des professeurs de Mattei , P. Ralph M. Wiltgen S.V.D. et Romano Amerio.

Pour notre conscience,la présente requête manifestée avec notre profonde déférence en cette Supplique nous semble en harmonie parfaite, nous osons le dire, avec votre oeuvre de Restauration de l'Eglise militante, courageusement entreprise par Votre Sainteté, nonobstant les difficultés et résistances de tous genres.

Nous ne référons pas seulement à l'inflexible action déployée par Votre Sainteté contre les corruptions qui ont pénétré l'Église.../...Nous nous référons aussi à la libéralisation de la célébration de la Sainte Messe.../...Nous nous référons aussi à votre rémission des excommunications qui grevaient (pour motifs disciplinaires) les évêques de la Fraternité St Pie X , fondée par S. E. Mons. Marcel Lefebvre, laquelle libéralisation avait été respectueusement mais tenacement sollicitée de Votre Sainteté, initiant en ce but une croisade internationale du Rosaire qui a recueilli une ample participation des fidèles.
Par toutes ces actions, certainement d'une extrême importance pour la renaissance de l'Église, prises Motu proprio, de votre pleine autorité de Pontife Majeur, qui dérive de votre potestas iurisdictionis sur toute l'Église tenue de Notre Seigneur, notre sensus fidei de simples catholiques voit l'œuvre manifeste de l'Esprit Saint.

Nous concluons notre humble supplique en invoquant Son aide afin que Votre Sainteté, dans son entreprise de restauration, qui place à nouveau le Christ au centre de la Catholicité (Ef, 1, 10), puisse inclure aussi l'attendu réexamen du Concile

Avec toute notre filiale dévotion et déférence,

in Domino et in corde Mariae,

24 septembre 2011

Nous soussignés:
1. Prof. Paolo Pasqualucci, docente di filosofia
2. Mons. Brunero Gherardini, decano dei teologi italiani, docente di Ecclesiologia
3. Mons. Antonio Livi, professore emerito di Filosofia della conoscenza nell'Università Lateranense
4. Prof. Roberto de Mattei, Università Europea di Roma
5. Prof. Luigi Coda Nunziante, a titolo personale e in qualità di presidente della Associazione "Famiglia Domani"
6. Dott. Paolo Deotto, direttore di Riscossa Cristiana, www.riscossa cristiana.it
7. Prof. Piero Vassallo, docente di filosofia, condirettore di Riscossa Cristiana
8. Prof. Emilio Biagini
9. Prof. Paolo Mangiante
10. Prof. Primo Siena
11. Dott. Luciano Garibaldi
12. Dott. Mauro Faverzani
13. Dr.ssa Virginia Coda Nunziante
14. Dott. Pucci Cipriani
15. Dott. Normanno Malaguti
16. Dott. Giovanni Ceroni
17. Dott. Paolo Maggiolo
18. Maria Viscidi
19. Dr.ssa Carla D'Agostino Ungaretti - Roma
20. Alfredo Bazzani - Verona
21. Francesca Poluzzi
22. Diacono Don Roberto Donati - Firenze
23. Fabio Scaffardi - Firenze
24. Dott. Giovanni Catanzaro
25. Annarosa Berselli
26. Tommaso Lopatriello - Policoro (MT)
27. Francesco Dal Pozzo - Bologna
28. Don Marcello Stanzione e tutta la Milizia di San Michele Arcangelo
29. Prof. Dante Pastorelli - Governatore della Venerabile Confraternita di S. Girolamo e S. Francesco Poverino in S. Filippo Benizi, Firenze. Presidente di Una Voce, sez. di Firenze
30. Maria Eleonora Bagnoli - Prato
31. Cesaremaria Glori - Belluno
32. Maria Matilde
33. Calogero Cammarata - Presidente di Inter Multiplices Una Vox - Torino
34. Dr.ssa Cristina Siccardi - Castiglione Torinese (TO)
35. Dott. Carlo Manetti - Castiglione Torinese (TO)
36. Roberto Sgaramella - USA