Ce blog n'est plus mis à jour. Les articles en ligne restent accessibles. Merci à toutes les personnes qui ont soutenu cette initiative.

7 octobre 2006

FSSP - Communiqué du supérieur du district de France concernant Lyon
Abbé Vincent Ribeton - 7 octobre 2006
Communiqué du supérieur du district de France concernant Lyon

Au nom de la Fraternité sacerdotale Saint-Pierre, je tiens à remercier de tout cœur tous ceux qui lui témoignent soutien et amitié, et qui portent les difficultés présentes, dans un esprit de paix, par les moyens surnaturels de la prière et du sacrifice, de l’assistance à la Messe, et en particulier, en ce mois du Rosaire, par la récitation du chapelet.

J’assure les fidèles, -qui sont nombreux à s’interroger-, que tout est fait
actuellement pour parvenir à une solution de paix, conforme au bien de tous, diocèse, communauté St-Georges, Fraternité St-Pierre, prêtres et fidèles.

La Fraternité St-Pierre désire continuer, dans le diocèse de Lyon, -en profonde communion avec son évêque le cardinal Barbarin, et avec tous les prêtres et fidèles du diocèse-, à participer à la mission apostolique, à la sanctification des âmes, à l’évangélisation, selon son charisme propre, comme elle l’a fait à Lyon depuis 17 ans, avec de nombreux prêtres qui se sont ici succédés et ont chacun apporté leur pierre à l’édifice.

La Fraternité St-Pierre n’oublie pas quelle fut la générosité envers elle des autorités de ce diocèse, en particulier de la part du cardinal Decourtray et du cardinal Barbarin. Elle garde toute confiance que le cardinal Barbarin saura trouver une solution propre à ramener la paix dans les cœurs.

Puisque « la moisson est abondante et les ouvriers peu nombreux », la Fraternité St-Pierre souhaite que tous y trouvent leur place et y apportent leur générosité, selon leurs talents et les grâces reçues de Dieu.

Les supérieurs de la Fraternité poursuivent actuellement leurs démarches auprès de Son Eminence le cardinal Barbarin. Ils proposent pour Lyon la solution qui fut retenue l’an passé pour Bordeaux, lorsque deux lieux de culte distincts furent désignés pour l’application du Motu proprio, l’un restant confié à la Fraternité St-Pierre.

La Fraternité St-Pierre confie cette proposition à la prière des fidèles et recommande à tous de continuer à œuvrer dans une vraie charité.

Abbé Vincent Ribeton, supérieur du district de France