Ce blog n'est plus mis à jour. Les articles en ligne restent accessibles. Merci à toutes les personnes qui ont soutenu cette initiative.

28 octobre 2012

[Candidus - Le Forum Catholique] L'épouvantail Maximilien Krah

SOURCE - Candidus - Le Forum Catholique - 28 octobre 2012

Ceux qui ont lu mes dernières interventions sur le FC connaissent mes "réserves" quant aux positions théologiques défendues par la FSSPX.

Nier l'infaillibilité de certaines canonisations ; affirmer qu'un rite liturgique approuvé par le Souverain Pontife puisse être hérétique ou favoriser l'hérésie ; s'ériger en juge de ce qui dans l'enseignement du pape serait ou ne serait pas conforme à la Tradition : tout cela a déjà été condamné par l'Église à maintes reprises lors de différents schismes et hérésies. Je rappelle ici ces points polémiques pour souligner que l'on ne peut pas m'accuser de complaisance à l'égard de la FSSPX.

La critique que je fais des positions de la FSSPX ne m'interdit pas, si celle-ci est accusée injustement et d'une manière malhonnête, de dénoncer ses calomniateurs.

C'est ainsi que j'ai noté depuis plusieurs mois dans les milieux sédévacantistes et chez certains défenseurs de Mgr Williamson, qu'un nom revenait fréquemment : celui de Maximilien Krah.

Selon les ennemis de Mgr Fellay, le supérieur de la Fraternité aurait accordé à cet individu des privilèges financiers inouïs sur les biens et les comptes bancaires de la Fraternité ; ce serait un juif, franc-maçon, sioniste et agent du Mossad, favorable à l'avortement et au mariage des homosexuels ; rien que ça !

A ceux qui lisent l'anglais, je conseille de lire sur le forum Ignis Ardens l'entretien très intéressant qu'a eu un journaliste de la revue traditionaliste américaine The Remnant avec M. Krah. Puis, si vous en avez le courage, vous pourrez jeter un coup d'oeil rapide aux réactions de ceux qui soutiennent ces inepties. Vous serez édifiés par le niveau intellectuel et spirituel de ces paranos ! On se croirait sur Margo Viria.

Ces rumeurs colportées par quelques sédévacantistes conspirationistes débiles sont un tissus d'affabulations.

Ce respectable avocat allemand est issue d'une vieille famille catholique, il a été baptisé après sa naissance par son oncle prêtre. Il est vrai qu'il n'est pas un admirateur de l'OLP ni du Hamas, mais il ne peut lui être reproché aucun philosémitisme viscéral sinon d'estimer que les Lieux Saints seraient moins accessibles aux chrétiens en cas de souveraineté musulmane et d'avoir quelques amis juifs qui l'ont invité à un gala organisé à New York par l'université de Tel Aviv (malheureusement pour lui, un photographe était là qui a mis ensuite sa photo sur Internet). Il a aussi accepté lors d'un voyage organisé en Israel - qui incluait la Via Dolorosa - de visiter un camp de Tsahal - ce qui l'intéressait en tant qu'ancien militaire de la Bundeswehr. Là aussi il y avait un photographe...

Je suis ahuri par le délire paranoïaque qui s'est développé depuis quelques mois autour de cet estimable père de famille catholique qui a beaucoup oeuvré pour défendre dans les média allemands la réputation de la FSSPX entachée par les obsessions de Mgr Williamson ; et tout cela sur la base de deux innocentes photos et de ragots sans fondement.

J'ajouterai que dans son interview M. Krah nous apprend que Mgr Fellay avait exigé de Mgr Williamson que, dans le délai d'un an, il lise le livre écrit par Jean-Claude Pressac, révisionniste repenti. Sur ce point comme sur d'autres, Mgr Williamson a refusé d'obéir à son supérieur. J'aimerais bien que lui ou un de ses partisans nous expliquent ce qu'il y avait de contraire à la foi dans cet ordre de Mgr Fellay.

Cette dernière anecdote m'a rappelé une conversation (au demeurant très accorte) que j'ai eue avec un révisionniste qui fréquente le FC. Au cours de notre discussion et de la ritournelle habituelle "si nos arguments sont faux pourquoi ne sont-ils jamais réfutés" j'avais signalé à mon commensal un site Internet qui présente toutes les réponses aux arguments de la thèse négationniste ICI.

Mon interlocuteur ne connaissait pas ce site et ce qui m'a frappé au plus haut point chez quelqu'un qui affirmait pourtant un amour désintéressé de la vérité, c'est qu'il ne semblait aucunement désireux de connaître le contenu de ce site, un peu comme s'il craignait ou se souciait peu de confronter ses certitudes avec les arguments d'historiens nécessairement malhonnêtes ou incompétents...